Thème Transformation

Janvier/Février 2023

Transformation

‘‘Tout crépuscule est double, aurore et soir. Cette formidable chrysalide qu’on appelle l’univers tressaille éternellement de sentir à la fois agoniser la chenille et s’éveiller le papillon’’ nous dit Victor Hugo.

Il y a, comme le papillon, dans le chemin de chaque vie humaine, ces moments de transformation, d’altération ou de transfiguration.
De ces moments mystérieux où un individu se transforme en tyran tel Néron dans Britannicus, où la vieillesse ramène à la sagesse tel OEdipe cherchant le pardon à Colone, ou d’un Misanthrope âgé, où encore le traumatisme d’Elles confrontées au secret d’un avortement, que nous proposent les mises en scène de Bernard Sobel, Sophie Taoc, René Loyon et Hélène Poitevin.
Crépuscule du soir, empreint de mélancolie, telle une métaphore quotidienne de notre finitude. Finitude de l’être pour le renouveau et la continuité de l’espèce, de la vie qui devrait nous interroger, en ces temps où nous semblons marcher au bord du précipice d’une catastrophe pour le moins environnementale, et qui raisonne avec la question d’Aragon : ‘‘Est-ce ainsi que les hommes vivent ?’’