fbpx

Souvenirs de mondes qui ne sont pas les miens

Temps, Théâtre

Ecriture : Elrik Lepercq
Mise en scène : Aristeo Tordesillas
Avec Lucia Passaniti, & Elrik Lepercq ou Aristeo Tordesillas
Costume: Judith Policar
Production : La Tanière

Durée: 1H20

REPRÉSENTATIONS
Les 03.04 – 04.04 – 05.04 – 06.04.2024 à 20h00 et le 04 avril à 14h30
 

On dit «l’Histoire enseigne que l’Histoire n’enseigne rien», on dit «Tirer (sur) les leçons du passé», on dit «l’Histoire se répète toujours deux fois» et une voix sort d’une barbe pour préciser: «la première comme une tragédie, la seconde comme une farce». On dit qu’il ne faut pas croire les on dit.

Il y a toujours ce combat qui s’engage quand tu ouvres un livre entre toi, ton ignorance et la place que tu es prêt à laisser à l’autre en toi. Au spectre qui te parle. À celui que tu imagines derrière les lignes. Comprendre. S’il y a une chose qui demande du courage c’est cela.

Souvenirs de mondes qui ne sont pas les miens, ce sont des histoires de famille, des mémoires qu’on a cachées.

C’est l’histoire de deux personnes un peu perdues qui se réveillent dans un hôpital, et qui se lient d’amitié autour d’une valise à souvenirs.

L’histoire de comment j’ai appris que Mamie a fait de la Résistance, que Tonton c’était Captain Cocorico, et que leurs vies c’était un mélange entre la Grande Vadrouille et l’Armée des Ombres

L’histoire d’une immigrée juive lituanienne inscrite au Parti Communiste. Celle d’un grand-oncle gaulliste et chef de réseau qu’on n’a jamais vraiment connu.

Ce sont deux acteurs qui jouent seize personnages.

C’est un petit bout d’Histoire de France / Aristeo Tordesillas et Elrik Lepercq