Premier amour – L’innommable, de Beckett – Théâtre

Non classé

 PREMIER AMOUR

avec Christophe Collin
Mise en scène : Jacques Fontaine
Production : Les Inspirines Cie

les 16 – 19 février à 20h30

Durée : 1h30 

L’INNOMMABLE 

avec Christophe Collin
Mise en scène : Jacques Fontaine
Production : Les Inspirines Cie

les 15 – 18 février à 20h30

 

 ECRITURES CREATRICES

avec Christophe Collin, Edouard Bioy, Eric Lelyon,
Mise en scène : Christophe Collin
Production : Les Inspirines Cie

Le 17 février à 20H30

 

L’instant Beckett de Christophe Collin

PREMIER AMOUR

Un homme est seul dans un endroit désert et familier. Il se remémore son histoire.
Il y a cette chose qui lui est arrivée. L’amour. À moins que ce ne soit l’humour. Les deux, peut-être.
Il y a surtout ce voyage dans les petites choses de la vie et cette expérience vertigineuse d’être là, tout simplement.
Premier Amour met en scène un homme en prise avec sa découverte de l’amour. Partant de ce banal prétexte, l’écriture s’émancipe et guide le spectateur dans une autre expérience du présent, dans un rapport inédit avec les petites choses de la vie.

L’INNOMMABLE

Avec l’Innommable, Samuel Beckett propose une expérience aussi décapante que joyeuse du langage.
Cet homme qui parle devient le véhicule d’un rapport direct avec le monde qui vient. Celui qui entoure comme celui qui habite le lecteur-spectateur.
Emporté par ce mouvement, dépossédé de toute nécessité de justifier ou d’expliquer, le lecteur-spectateur découvre dans l’espace vide ainsi ouvert une énergie créatrice qui lui appartient en propre.

ÉCRITURES CRÉATRICES
Extraits d’écritures modernes et contemporaines – Rencontre avec le public
Samuel Beckett est précurseur d’une écriture théâtrale qui va débusquer le réel au-delà
des codes de la narration. En, cela il rejoint des poètes qui l’ont précédé, et il a ouvert une
voie empruntée aujourd’hui par d’autres auteurs remarquables. Ainsi, de Gertrude Stein à
Valère Novarina, cette soirée vous propose un florilège de ces textes portés sur le plateau
par des acteurs de la compagnie Les Inspirines.
Ces extraits sont entrecoupés d’échanges avec le public pour questionner la force de ces
écritures et le travail des acteurs.

STAGE DE THEATRE  : L’ACTEUR, CET ECRIVAIN

Et si à la source de tout acteur il y avait un écrivain ?
D’où vient cette liberté de laisser affleurer son imagination, de permettre l’émergence des mots qui, par la force du langage, font apparaitre une situation, un univers, un jeu ? C’est par de multiples voies que nous allons explorer cet art de l’acteur.

>>> sur trois jours : 19, 20 et 21 février