Mise en scène : Thibaut Garçon
Avec  Salomé Abittan-Tenenbaum, Arnaud Bocquet, Romane Mims, Olivier Priestley, Jules Reiner Cammas
Musique : El Perron
Chorégraphie : Mariyya Evrard
Production : Tonnerre de singe ! Cie

Avec le soutien de la Région île-de-France, Le lieu à Cambais, Issue de secours et le Théâtre Ferme Godier, l’abbaye de Bourgueil

Durée :  1h15

REPRÉSENTATIONS
Les 04.03 – 09.03 – 10.03 – 11.03 – 16.03 – 17. 03 – 18.03.2023 à 20h00

De Thibaut Garçon

Une nuit qu’on traverse comme un rêve de fou, une nuit qui n’en finit pas, une nuit où passé
et présent se mélangent, on a quinze ans, et puis soudain vingt-cinq, mais a-t-on vraiment changé ?
C’est par le rapport au corps, à l’autre, au désir, à l’amour, qu’on traverse cette nuit. On se met
en avant quitte à bousculer l’autre et à le faire basculer ; on violente, on joue, on se joue des frontières du genre, on aime.
Mais est-on consentant ? Les relations se font et se défont, on a peur d’assumer ce qu’on est, d’ailleurs, qu’est-ce qu’on est ou fond.
La nuit est une course frénétique, on est aveuglé par les lumières et la musique extatiques de la fête. Sur le plateau, les hallucinations, les angoisses, les fantasmes prennent vie. On transgresse les interdits. On se jette dans l’ivresse sous toutes ses formes, on entrouvre la brèche du tout est possible mais quand quelqu’un commet l’irréparable, il faut bien savoir quoi en faire, redistribuer les places, prendre parti. L’aube se lèvera alors comme un silence chargé des pulsations encore vivantes de la nuit