Nina et les managers, de Catherine Benhamou

Non classé

 

Avec Renaud Danner, Violaine Fumeau, Adèle Jayle, Adrien Michaux
Texte : Catherine Benhamou
Mise en scène : Ghislaine Beaudout, Assistée de Désirée Olmi
Scénographie : Clara Georges Sartorio, assistée de Yohan Chemmoul
Vidéo : Sébastien Sidaner
Création lumière et régie : Raphaël Bertomeu
Création son : Vincent Guiot
Production : Le regard du Loup

Scènes filmées : Fosco Perenti, Guillaume Moreau, Sébastien Bidaut, Raphaëlle Hanchar, Désirée Olmi, Adrien Michaux, Marie Verge. Réalisation Xavier Sauvage</em

Sélectionné dans les 8 projets finalistes par LE RÉEL EN JEU Soutenu par La SACD, La Maison des Métallos, le Théâtre Jean Vilar de Vitry, le Théâtre Berthelot et Les Roches à Montreuil, la Maison du Parc Les Guilands / département 93 ; L’Espace Renaudie à Aubervilliers, Travail et Culture, Le blog Théâtre et Monde du Travail et la Fondation Syndex

Durée : 1h30

Les 07 – 08 – 11 – 12 – 13 – 14 – 15 – 16 – 19 – 20 – 21 – 22 – 23 – 25 avril 2022 à 20h30

et à 19h30 le samedi 09 avril

La représentation sera suivie à partir de 21h00 d’une rencontre/débat avec Danièle Linhart, sociologue, chercheuse au CNRS travaillant sur l’évolution de l’emploi et du travail

Une expérience vécue

Une comédienne est embauchée dans une entreprise pour faire du théâtre avec des managers.

Nous sommes dans les coulisses de l’entreprise où s’enchaînent les moments de débriefing avec la direction et où se trame la stratégie pour atteindre l’objectif réclamé par les actionnaires : faire partir 500 personnes sans avoir à les licencier.

La pièce joue sur la mise en relation de deux univers, le théâtre et l’entreprise : théâtralisation de l’entreprise et commercialisation du théâtre. Nina est une « Mouette » du 21ème siècle, comédienne qui vend son âme dans l’espoir d’un rôle au théâtre. Le manager présent sur scène, Xavier, poussé par l’injonction de performance, ira jusqu’au burn-out. Dans une pièce où la novlangue et ses métaphores sont pointées, le mot « burn » lui sera fatal.

La pièce de Catherine Benhamou s’appuie sur une expérience vécue dans une grande entreprise qui préparait un vaste plan de licenciement. La pièce est construite comme un engrenage où chaque personnage est pris à différents niveaux. La pièce démonte les mécanismes de manipulation d’un management assujetti aux appétits des actionnaires et les éléments de langage qui accompagne ces méthodes. Les spectateurs partagent les coulisses de l’entreprise, deviennent la cible des discours de l’équipe de direction, éprouvant la menace qui plane sur les salariés.