Histoire d’un regard

Projection, Vibration

 
Scénario en collaboration avec Jérôme Tonnerre, Archipel33

France, 2019
Prix : Etoile de la Scam 2021 – Nommé : César du meilleur film documentaire 2021.
Mention spéciale du jury au Doc Festival Lisbonne, 2021

Durée : 90 minutes

Mardi 08 novembre à 20h00

Dans le cadre de notre partenariat avec SENSO PROJEKT

Histoire d’un regard – à la recherche de Gilles Caron

de Marina Otero

 

Comment tirer le portrait d’un photographe absent ? Car discret et toujours dérobé derrière les scènes qu’il documente et parce que disparu jeune dans des conditions mystérieuses au Cambodge, il y a déjà longtemps. La documentariste Mariana Otero y répond avec Histoire d’un regard consacré au photoreporter Gilles Caron (1939-1970), avec la sensibilité et l’implication personnelle qu’on lui connait (A ciel ouvert, Entre nos mains). Elle plonge au cœur de ses 100 000 planches contact qui couvrent aussi bien la guerre des Six-Jours que celle du Vietnam ou le soulèvement violent en Irlande du Nord et le Printemps de Prague. Sauf que Mariana Otero commence son repérage par Mai 68, tant ces célèbres photos de Gilles Caron croisent sa propre histoire, celle d’une autre perte, et donc d’un retrait. A partir de là, elle creuse, enquête et suit la trame que nous laissent ces incroyables clichés saisis au cœur des conflits et éblouissants de présences humaines. Elle nous dévoile ainsi ce qui, dans la pratique si brève et fugace du photographe, se dessinait d’un geste singulier. Capter les regards dans le feu de la lutte, c’était sûrement pour lui, faire surgir le vivant.

Après des études à l’IDHEC, Mariana Otero se tourne très tôt vers le cinéma documentaire. Elle écrit et réalise plusieurs films pour ARTE dont Non lieux et La loi du collège. Ensuite, elle se rend au Portugal où elle réalise Cette télévision est la vôtre qui dévoile le fonctionnement de la plus grande télévision commerciale du pays.

Dans Histoire d’un secret, elle enquête sur un secret de famille, révélant un tabou politique et social. Le film sera primé dans de nombre de festivals internationaux. Depuis lors, souvent en immersion dans un groupe ou une collectivité, elle a écrit et réalisé de documentaires questionnant nos institutions et le monde du travail. Elle consacre également une partie de son temps à l’enseignement du cinéma.

La projection sera suivie d’un débat en présence de la réalisatrice et animé par Alyssa Verbizh.

Avec l’aide de la SCAM

SensoProjekt est une structure dédiée à la diffusion du film sur l’art contemporain. Depuis sa création en 2009, l’association propose régulièrement des séances de projection de film suivie d’une discussion avec le ou la réalisateur/trice et le public. Documentaire, fiction, film expérimental, format numérique ou cinématographique, SensoProjekt entend défendre toutes les productions filmiques qui offrent un regard inédit sur l’art actuel et une vision d’auteur/trice.