Exposition
Crépuscules

Du 05 janvier au 25 février 2023

Vernissage le jeudi 05 janvier de 18h30 à 22h00

Le Soleil se couche faisant place au crépuscule.

‘‘Le soir tombe et je ne sais quelle tristesse monte et me submerge…’’ écrivait le philosophe André Conte Sponville.

Synonyme de déclin, de ce qui se rapproche de la fin, le crépuscule nous plonge dans un état mélancolique. Car même pour ‘‘les plus optimistes’’ d’entre nous, nous partageons tous une forme de tristesse liée au tragique inévitable de la condition humaine. Nos rêves de bonheur et de réussite sont condamnés ; condamnés à l’absurde situation de notre finitude d’être vivant. Pourtant, ‘‘on ne découvre pas l’absurde sans être tenté d’écrire quelque traité du bonheur…’’ Car le bonheur et le désespoir sont ‘‘deux fils de la même terre’’, dit Camus. Faisons de cette tragédie qui pèse lourd sur chacun d’entre nous, un ‘‘bonheur’’.
Car, a y bien observé, l’harmonie du monde repose sur la continuité entre l’ombre et la lumière. Et ce passage continu entre la vie et la mort ne les fait pas s’opposer mais plutôt communiquer et échanger, se nourrissant continuellement.

Paradoxalement, le crépuscule désigne aussi cette lueur atmosphérique juste avant le lever du Soleil. Crépuscule du soir versus crépuscule du matin… Et c’est, au fond, cette continuité qui donne tout le sens de notre existence, dans ce mouvement cyclique perpétuel et… éternel entre la vie et la mort.

Dans cette exposition, les artistes déclinent, sous des formes variées, l’association de cette contradiction.

ARTISTES

Jérôme Delépine – Antoine Guillaume – Anaïs Charras – Evelyne Galinski

Crépuscules